Nouvelles miniatures pour guitare sur des textes de François Cheng

J'ai composé deux miniatures cette semaine avec pour contrainte de faire deux mouvements contrastants totalisant une minute de musique. Une commande de l'UQAM pour une recherche qui constituait un défi intéressant pour moi qui suit habitué à écrire des pièces de dix minutes ! Voici les très beaux poèmes de François Cheng qui m'ont inspirés. -I- Vraie Lumière

celle qui jaillit de la Nuit

Vraie Nuit

celle d'où jaillit la Lumière -II- Ce parfum qui t'arrête Au beau milieu du sentier au coeur du bois Tu l'as connu

Mais en quel été ?

En quel automne ?

En une autre vie ?

Poussières de vie

Galaxies d'oubli

La terre fidèle seule

garde souvenance

Posts à l'affiche
Posts are coming soon
Stay tuned...
Posts Récents